Historique

Un projet de jardin partagé à l’Anse de la Fausse Monnaie!

Bancaù de Silvette : une association d’habitants du quartier (7) qui se sont regroupés  afin de créer un projet de jardin partagé sur le talus bordant l’accès au théâtre Silvain, depuis la corniche.

Nous avons repéré ce talus alors qu’il était en friche et commencé à remonter des murets en pierre sèche, imaginer un jardin… Lorsque nous avons contacté la mairie pour établir la demande de jardin partagé, celle-ci envisageait de réaliser des travaux de réhabilitation sur le chemin. Nous avons proposé un projet de verger ‘en banquettes’ sur la partie la plus accidentée du talus, et en bas la plantation de variétés aromatiques et potagères. Depuis l’ancienne oliveraie jusqu’au parties plus accidentées et jonchées de gravats, l’ensemble du talus pourrait devenir un véritable ‘jardin ressource’!

La convention a été signée par la mairie en juin 2014, et les travaux du chemin se terminant, l’association a pu commencer à jardiner à partir de septembre. Petit à petit, le jardin se construit…

Ce jardin, fait de restanques ou ‘bancaù’, est un souffle dans le quartier, un espace de convivialité où chacun peut venir mettre les mains dans la terre, apprendre à connaître les plantes méditerranéennes, bricoler, s’occuper des plantes, faire pousser des légumes…

Nos motivations ! 

– Valoriser ce terrain en friche non bâti et libre d’accès, à proximité du théâtre Silvain; et mettre en valeur le patrimoine végétal du quartier en  préservant sa biodiversité.

– Créer un lieu public d’échange et de partage dans le quartier, où les habitants peuvent participer et agir sur leur cadre de vie.

– Associer les habitants du quartier dans une démarche conviviale et solidaire inter-culturelle et inter-générationnelle.

– Proposer aux habitants du quartier un contact avec les techniques de ‘jardin sec méditerranéen’, économie de l’eau, espèces méditerranéennes. Mais aussi questionner notre lien à la terre et à l’alimentation en milieu urbain, au travers de cultures maraîchères.

– Sensibiliser les habitants du quartier au respect de l’environnement, gestion de l’eau avec récupération des eaux pluviales; recyclage et réutilisation des déchets compostables.

– Avoir une démarche pédagogique auprès des enfants pour qu’ils soient en contact avec la faune et la flore; ouverture vers les structures associatives, sociales et scolaires du quartier.

– Participer au réseau marseillais des jardins partagés, maillage d’agriculture urbaine et de nature en ville. Être en lien et échanger avec les autres initiatives marseillaises.

 

Si jamais vous êtes tenté(e), n’hésitez pas à nous contacter !!

Ou passez au jardin le vendredi après-midi, en général, il y a toujours quelqu’un !!